L’oreille Externe

L’oreille externe est la partie visible de l’organe. Elle se comporte comme une antenne acoustique. Le pavillon qui capte les ondes et le conduit auditif externe. Cette partie de l’oreille joue un rôle important dans la localisation de la source sonore.

Le tympan est la terminaison acoustique de l’oreille externe.

L’oreille moyenne est formée du tympan qui sépare le conduit auditif externe de l’oreille moyenne.

L’ Oreille Moyenne

L’ oreille moyenne est en relation avec la cavité buccale par la trompe d’Eustache. Cette dernière est responsable de l’équilibre de la pression qui s’exerce sur le tympan. Puis vient la chaîne ossiculaire formée par le marteau (soudé dans le tympan), l’enclume et l’étrier. Ces trois osselets sont les plus petits os du corps humains, et le muscle de l’étrier qui rattache l’osselet à la cochlée est le plus petit muscle du corps humain, il fait 1mm ! C’est au niveau de l’oreille moyenne que s’effectuent les transferts des pressions acoustiques en les amplifiant, entre le milieu aérien, (en provenance de l’oreille externe) et le milieu liquidien de l’oreille interne.

Deux muscles régulent la fonction de transmission de la chaîne des osselets :  le muscle du marteau est tenseur du tympan et augmente la pression dans l’oreille interne. Le muscle de l’étrier agit inversement. Ces deux muscles agissent comme des adaptateurs. Ils protègent des sons trop forts et favorisent la transmission des sons les plus faibles. Le muscle de l’étrier favorise les sons aigus, celui du marteau favorise les sons graves.

Dans la vie courante, le muscle de l’étrier, par sa mise en tension, améliore de 50 décibels l’écoute de la parole humaine lorsqu’elle est noyée dans un bruit ambiant. C’est le cerveau qui module la sensibilité de l’audition. De plus, l’écoute est modelée par les expériences sensorielles et affectives ressenties et vécues. Ces dernières comprennent également celles vécues in-utero.