Les bienfaits de la cure de rééducation à l’écoute

Nous naissons avec une quantité importante de phonèmes (petite unité discrète permettant de distinguer des mots les uns des autres) et avec une « bibliothèque » intra-utérine de sons transmis par la voie osseuse. Si nous sommes conçus dans le stress, les soucis, les disputes, nous ne gazouillerons pas de la même façon qu’un enfant attendu dans le calme et la sérénité, entouré de musiques plaisantes. A la naissance, la langue maternelle va réduire la quantité de phonèmes que nous possédions in-utéro et nous allons nous spécialiser dans les fréquences de la langue maternelle.

Les bienfaits de la cure

–       Soulager l’angoisse, le trac, l’anxiété,
–       Rétablir ou améliorer la communication,
–       Lever les inhibitions,
–       Faciliter l’harmonie du geste et la coordination motrice,
–       Atténuer les conséquences des handicaps sensoriels, moteurs ou linguistiques,
–       Freiner le vieillissement cérébral,
–       Améliorer les troubles élocutoires,
–    Améliorer les comportements des enfants hyperkinétiques, instables, inattentifs, fatigables, introvertis, mutiques et, même autistes, les retards de langage,
–    Les troubles de la latéralisation (personne maladroite),
–    Troubles de la lecture (dyslexie), de l’écriture (dyspraxie), de l’orthographe (dysorthographie),

La cure agit sur la qualité de la phonation tout autant que sur l’envie de s’exprimer et l’audace de le faire.

Le nervosisme est également concerné par la cure. On observe la disparition des tics nerveux du visage ainsi qu’un équilibrage du sommeil :  disparition des cauchemars, fin du bruxisme (grincement des dents) et du somnambulisme.

Les troubles de l’attention relèvent également de la cure

Les élèves, les étudiants, les enseignants et autres intellectuels voient leurs capacités d’effort augmentées. Ils sont dynamisés, mieux concentrés. Cela est plus probant encore, si le test d’écoute souligne une prédominance de l’oreille gauche que la cure corrige.

Chez les autistes, il existerait très souvent,  en plus de leur souffrance à l’intensité sonore, un dysfonctionnement spécifique de l’hémisphère gauche : l’action latéralisante de la cure trouve donc là un motif d’attention.

La dépression se trouve grandement améliorée par la cure

Dans la mesure où ce travail dynamise le sujet, ce dernier retrouve un nouvel intérêt à la vie (qu’elle soit scolaire ou la vie tout court), nouant de nouvelles relations, oubliant sa timidité, sortant de son isolement ou de son apathie..etc.

Lors des vertiges Menière, l’utilisation de la cure semble très favorable, le travail relance l’activité du vestibule.

Une cure, pendant une grossesse améliore sans conteste le vécu maternel et favorise une naissance sans problème. La durée du travail d’accouchement est spectaculairement réduite, la production lactée est accrue et le bébé est très calme.

Les effets de la cure donnent une ouverture à la communication et au monde extérieur : éveil, concentration, attention, activité, relations humaines.

Voici en résumé les secteurs concernés par la rééducation de l’écoute :

–       Difficulté à entreprendre,
–       Difficulté de concentration,
–       Impression que la vie est un effort permanent,
–       Souvent fatigué,
–       Sentiment d’être sur le point de s’effondrer,
–       Manque de persévérance,
–       Envie de tout abandonner,
–       Manque de spontanéité,
–       Anxiété,
–       Timidité,
–       Mal dans sa peau,
–       Sentiment de solitude,
–       Susceptibilité et crainte de déplaire,
–       Envier les autres,
–       Agressivité qui peut aller jusqu’à l’autodestruction,

Tous les détails du déroulement de la cure de rééducation de l’écoute.